Nouvelle vague de cyberattaque

///Nouvelle vague de cyberattaque

Nouvelle vague de cyberattaque

Moins de deux mois après Wannacry, une nouvelle vague de “ransomware” piège des milliers d’entreprises. Baptisé NotPetya, ce ransomware semble exploiter une faille de Windows similaire à Wannacry. D’après Kapersky, les victimes auraient vu s’afficher sur leur écran un message indiquant que leurs fichiers ne sont désormais plus accessibles parce qu’ils ont été chiffrés et qu’il ne sert à rien de perdre son temps à essayer de les récupérer. Suit une demande de rançon de 264 € (300 dollars) en bitcoins.
Attention un point d’entrée suffit pour détruire un réseau, signifiant que si un ordinateur sur cent n’est pas protégé, l’infection peut se propager sur un réseau dans sa globalité. C’est pourquoi les utilisateurs en réseau local ou d’entreprise courent le plus grand risque.
Dans l’immédiat, l’Anssi renouvelle ses recommandations sur les pratiques à tenir face à une vague de rançongiciels : appliquer les correctifs de sécurité, faire des sauvegardes des données, mais aussi «limiter l’exposition du service de partage de fichiers sur Internet».
2017-08-04T17:38:11+00:00 28 juin 2017|CyberCriminalité|